• Bastarda. Dédicace à Guagnu