• C'était il y a maintenant deux ans !

    La région de Guagnu , pieve di Dui Sorru, vient de se doter d'une  infrastructure avec l'ouverture d'un FAM (Foyer d'Accueil Médicalisé)

    Alors qu'une bonne partie de la planète se passionne pour la coupe du monde, la région de Guagnu présentait une équipe de choc
     

    Pour ce Foyer d'Accueil...sont nécessaires ..de nombreux métiers
    *le secteur médical est évidemment très représenté. 
    La structure devra compter deux médecins généralistes libéraux et un médecin spécialiste en psychiatrie. 
    *Pour le paramédical, six infirmiers diplômés d'état, dix aides-soignantes et six agents de services éducatifs seront nécessaires. 
    *Ainsi que six éducateurs spécialisés, un moniteur sportif, un animateur et six aides médico-psychologiques. 
    *Par ailleurs, les besoins se portent sur deux agents administratifs, deux agents d'accueil, deux ouvriers professionnels techniques (électricité et plomberie), quatre ouvriers professionnels, cuisiniers, et douze agents d'entretien et d'hôtellerie.
    *Parmi le personnel prestataire de service, il sera fait appel à un médecin nutritionniste, un cadre diététicien, un psychologue, un kinésithérapeute, un ergothérapeute.
    ****40 emplois sont déjà pourvus et les résidents arrivent par vague de 5 par semaine environ..pour un total, au final, de 40 lits !!!


    Guagno-les Bains

    Pour la petite histoire..ou la Grande !!! Les bains de Guagnu sont inscrits depuis 1925 au patrimoine départemental et sont réputés depuis le XVIe siècle pour ses eaux sulfureuses de type carboné, chloruré, sulfaté, sodique et radioactif. 

    En sommeil depuis quelques années maintenant, l'avenir des Bains de Guagno a fait l'objet d'un travail important au sein de la commission du développement rural, avec une inscription au Pôle d'Excellence Rural, dont l'objectif est de soutenir des dynamiques d'initiative rurale et encourager l'innovation.

    Enfin, aujourd'hui on ne parle plus de projet mais d'une belle réalisation avec la création d'un Foyer d'Accueil Médicalisé (FAM) dont l'ouverture s'est officialisée hier, 16 Juin 2014
    Concrètement, le Complexe Départemental de Guagno-les-Bains repose sur la volonté du Conseil Général de la Corse du Sud de définir et de mettre en œuvre une double dynamique avec d'une part, l'ouverture de ce Foyer d'Accueil Médicalisé sous l'appellation HD2A - Polys handicapés adultes qui permet la création de 67 emplois. (40 à l'heure actuelle)
    Divers travaux d'aménagement ont été réalisés pour près de 2 millions d'euros.
    Et d'autre part, la future réalisation d'un Centre Thermalisme / Remise en Forme / Nutrition/Santé/Anti-âge/ avec:
    - un Etablissement Thermal et de Remise en Forme,
    - un programme d'hébergements des curistes,

    Pour ce centre dont l'ouverture est programmée pour la saison 2016, il est prévu 8 mois d'ouverture avec 3 emplois à l'année et 25 en saison pour du "Thermoludisme". 
    Actuellement, ce centre est dans l'attente d'un agrément thermal pour la rhumatologie et l'oto-rhyno-Iaryngologie.
    Ces deux réalisations sont d'une importance capitale pour la micro-région avec des retombées économiques non négligeables et des perspectives d'avenir encourageantes. 
    Hier, malgré l'averse du début d'après midi, le soleil a, comme par magie, accompagné toute les équipes dans ce beau moment convivial..
    Autour de tous les employés et des résidents du FAM de l'HD2A de Guagno Les Bains, s'étaient joints ceux du Ciste d'Ajaccio, ceux de "La Funtanella" d'Ajaccio et ceux de l'établissement Jeanne d'Arc de Vico, (qui sont gérés par la même association ).

    Étaient présents : Monsieur le Préfet,monsieur le président du Conseil Général,des représentants de l'Agence Régionale de Santé, la présidente de l'association des maires de Corse du Sud, les maires des communes environnantes,Mrs Marcangelli et Rossi,l'AFPA avec son directeur Mr Maestrali Jean Bati. 
    *Mme le maire de Poggiolo, Angèle Pinelli 
    *Mr Matraja Roger et Mr Colonna François,les deux principaux acteurs de cet aventure HD2A
    *l'Agence Régionale de Santé — à Guagno-les-Bains.

     

    ci-dessous, un montage musical avec la musique du moment !


    votre commentaire
  • Spasighjata Vivulèse

    Petite promenade en chanson !

    Les photos m'ont été, encore une fois, donnée par Rose Caviglioli et je l'en remercie !

    Vico et sa célèbre montagne "A Spusata"

    J'ai trouvé une chanson de Maguy Zanni,qui "collait bien" avec ces images.

    Bonne route !

    Basgi

    Photo Maité eklablog

     


    votre commentaire
  • Aujourd'hui je vais vous parler d’un petit village de Corse-du-Sud, de la région de la Cirnaca :

    le hameau de Muna, rattaché à la commune de Murzu,

    progressivement abandonné à la suite de la Première Guerre mondiale puis à celle de 39/45.

    Aujourd’hui, un programme de réhabilitation est en cours pour ce petit hameau de Muna occupé en hiver par deux ou trois habitants.

    Les pierres ont toutes une histoire à raconter. Celles du petit village de Muna pourrait en témoigner tant leur vie a abrité des joies, des peines,des souffrances, jusqu’à ce que les voix s’éteignent. Certains pensaient à jamais, et pourtant, aujourd’hui ces pierres riches du passé, gardiennes de l’histoire  sont à nouveau prêtes à entendre les bruits de la vie du quotidien. 
    Le chemin sera long pour y parvenir, mais toutes les bonnes volontés regroupées autour de l’association « A Munesa » tendent vers ce but. 
    Dans cette belle région de la Cirnaca, ancienne piève d’Orcino, le village de Muna situé à 8 km de Murzu et à 6 km de Rosazia, sélève sur une pente aride, au pied de la montagne de la Sposata. 

    Pour s’y rendre, l’idéal est d’emprunter la D81 jusqu’à Sagone, puis la D70 jusqu’à Vico. A la sortie du village, prendre la D23 jusqu’à Murzu. A côté de l’église, à droite, direction Muna. Continuer ensuite sur la D4, par le passage de Bocca à Verghjiu, la route étroite et sinueuse se poursuit sur environ 7 km offrant un spectacle impressionnant avec des falaises qui défilent devant vous. 
    Au bout, c’est le bonheur assuré. Vous laissez votre voiture face à des boites aux lettres installées en bordure de route. 


    Construit vers 1740 pour l’exploitation forestière 
    Le village de Muna a été construit vers 1740 pour permettre l’exploitation forestière. Le bois était acheminé par le fleuve Liamone afin d’être expédié pour la réalisation de traverses de chemin de fer, mâts de bateaux et autres. 
    Perché à flanc de montagne, le village s’étage au gré des constructions en pierre. 
    La vie au village était intense, pour s’y rendre ses habitants empruntaient un chemin muletier de plus de 10 km. Muna vivait de ses propres ressources avec ses jardins, oliviers, châtaigniers, arbres fruitiers… 
    Le  pain se faisait dans des fours dont on peut encore en voir des vestiges. Il  existait également un moulin. 
    Dans les années 1900, les enfants de Muna ont grandi et sont partis à la guerre. Malheureusement, comme beaucoup d’autres, nombreux sont ceux à être tombés au champ d’honneur durant la guerre 14/18 mais aussi au cours de la seconde guerre et autres théâtres de conflits. 
    Cette descente vers l’oubli, l’abandon  était inexorable. Les  maisons se sont fermées les unes après les autres, laissant la place au passé 
    Vers la fin des années 50, début 60, les pierres de Muna ont  cessé de vivre, de chanter de rire… 
    Jusqu’à cette volonté d’un des descendants des Nivaggioli de s’installer là dans la maison de ses ancêtres et d’une poignée d’irréductibles bien décidés à se regrouper  au sein d’une association «  A Munesa »,  pour redonner vie à ce village abandonné à la particularité d’être construit en escaliers tout en pierre. 
    Vers la fin des années 1970, le sentier muletier était remplacé par une route goudronnée. C’était le début de cette seconde vie tant espérée. 


    « L’Omu di Muna »  des frères Vincenti 
    Souvenez-vous aussi de cette chanson écrite par les frères Vincenti et interprétée par Antoine Ciosi. « L’Omu di Muna » devait faire le tour du monde et œuvrer elle aussi à la renaissance de ce village. 
    Aujourd’hui donc la vie reprend petit à petit, l’eau a été amenée au pied des maisons, tout près de la source,  une maison est occupée à l’année, l’électricité est pour l’heure alimentée par quelques panneaux solaires. 
    A côté de l’église du XVII ie avec sa toiture bleue toute refaite, une plaque  « Muna à ses enfants » rappelle le lourd tribut payé lors des guerres par les Nivaggioli et Rossi. 
    Dans l’église, si la toiture et l’autel sont aujourd’hui en état de recevoir des fidèles, en revanche le presbytère est lui toujours à l’abandon. 

    A cette époque de l’année, contrairement à l’été on y croise peu de monde, mais ce qui viennent là, le font pour la beauté du site, pour s’imprégner de ces valeurs du passé et rendre hommage à nos ancêtres. 
    «  Pour moi, c’est un lieu de pèlerinage, à chaque fois que l’occasion m’en ai donnée j ;adore venir me ressourcer là au cœur de ces pierres, de tenter de comprendre et d’imaginer ce que fut la vie de ces ruines. C’est un endroit merveilleux rempli d’émotions » commente une jeune femme originaire de Moselle. 
    La balade terminée, ce n’est pas sans une note de nostalgie que l’on s’éloigne.

    Reportage de Corse Net Infos(Jean-Paul-Lottier)

    Muna


    votre commentaire
  •         .La dix-neuvième édition de U mele in festa, la fête consacrée au miel, se déroulera

                                                                                                                                                    

    La Foire  du Miel à Murzu ! 

     

     

      dimanche 27 septembre à Murzu !

    (dernières infos.. Les hôtels sont complets !)

    les organisateurs commencent à envoyer des gens sur Soccia !!!)

     

     

    Une fête qui arrive à grands pas..!

    bravo aux organisateurs qui font de cette fête,un grand moment de la Région !La Foire  du Miel à Murzu !


    La Foire  du Miel à Murzu !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cette importante manifestation comportera de nombreuses activités:

    - 8h : Installation des stands et des exposants.

    - 10h30 : Ouverture de la foire.

    Démonstration culinaire de Vincent TABARANI et ses collègues de Cucina Corsa

    - 11h : Messe célébrée par le Père Jean-Pierre BONNAFOUX, supérieur du couvent St François de Vico.

    - 12h30 : Repas: sauté de veau au miel avec ses légumes.

    - 13h30 à 16h30: animation pour enfants: ludothèque "L'Etoile de Mer".

    - 14h: Visite guidée du Sentier de l'abeille animée par le PNRC

    - 16h30 : Concert de Jean-Charles PAPI   

    - 17 h 30: Tirage de la tombola

     

    Toute la journée

    - Stands de présentation et de vente des apiculteurs insulaires

    - Exposition sur l'apiculture

    -"La vie dans la ruche", démonstration et explication par un apiculteur dans une remorque vitrée

    - "Apprenez à déguster les miels": atelier d'initiation sur la dégustation

    - Ateliers "pollinisation" et "jeu questions sur l'apiculture"

    - Buvette

    - Promenade à dos d’ânes

    - Exposition et vente de produits artisanaux

     

     

     

     

     

     

     

     

    La Foire  du Miel à Murzu ! 

    -----------------------------------------

    Le samedi sera réservée aux professionnels:

    JOURNEE TECHNIQUE

    Ouverte à tous les apiculteurs confirmés ou en devenir….

     

     

     

    Le lien de la fête ICI ==> http://umeleinfesta.com/2015/09/15/au-programme-de-la-foire-2/

     

     

     

     

     Une ambiance chaleureuse dans un petit village de montagne au grand charme,

    carrefour obligé pour découvrir les plus beaux atouts de la région : les gorges du Liamone, le village de Muna, le lac de Crena.. 

    Programme 
    Toute la journée au travers des 70 stands installés dans les rues du village, on peut déguster,

    acheter du miel aux diverses essences (exposition et vente par les apiculteurs de leurs produits labellisés). 

    De nombreux artisans sont également présents, vanniers, potiers, créateurs bois, artistes peintres, création de bijoux... 

    Les enfants peuvent faire des promenades à dos d'âne et de poney. 

    Téléphone : 0675068332
    E-mail : umeleinfesta@hotmail.fr
    www.blog.mieldecorse.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Un saphir serti d'émeraudes et surmonté d'un diamant !

    Le Lac de Crena et la voix de ma tata.

    Un Bijou, Le Lac de Crena !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ...Oui un Bijou ce lac !

    Les pins laricio qui l'entourent (c'est d'ailleurs le seul lac boisé de Corse)

    ainsi que les nénuphars (implantés il y a une vingtaine d'année )qui recouvrent une partie de la surface,

    lui donnent cet aspect de bijou dans son écrin !

    Le lac de Crena est situé dans les Deux-Sorru, juste au-dessus des villages d'Orto et de Soccia,de Guagno.

    Il se trouve dans le massif du Monte Rotondo.

    Le lac culmine à 1 310 mètres et n'est accessible que par des sentiers de marche.

    Deux chemins (les plus accessibles partent d'Orto et de Soccia.

    Son émissaire est le ruisseau de Creno, qui se jette dans le Grossu ou Guagno, un affluent du fleuve le Liamone.

    Et pour accompagner cette vidéo, quoi de plus naturel qu'une merveilleuse voix..

    ...une berceuse, chantée par ma tante Anghjula Maria Leca, qui a passé une bonne partie de sa vie de bergère, juste au dessus de ce lac. 

    Aux bergeries de Livru

    (Angèle Marie était une des sœurs de mon papa)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique